La bactériologie sur le lait

De nombreuses bactéries et levures peuvent être responsables de mammites chez la vache laitière. Leur identification par bactériologie permet de proposer un traitement ciblé, qui a plus de chance de réussite et permet d'utiliser les antibiotiques de façon raisonnée afin de limiter l'apparition de bactéries résistantes.

Pour cela, nous réalisons les analyses au cabinet et pouvons vous donner des résultats rapidement, sous 48 à 72H

En cas de mammite aigüe avec une vache couchée, nous pouvons vous dire sous 12h s'il s'agit d'une mammite à E.Coli ou non, et donc à réagir vite, avec une thérapie appropriée.

La bactériologie peut également s'utiliser à l'échelle du troupeau, pour mettre en évidence le ou les germes dominants dans une exploitation et valider le profil épidémiologique des mammites, à savoir réservoir environnmental, mammaire, ou mixte. Cela permet d'adapter les traitements, la stratégie de tarissement, et aide à repérer la source de contamination, donc les points clés sur lesquels devront porter nos efforts de prévention. Dans ce cadre, nous proposons un forfait "10 laits" à un prix avantageux.


Quelles vaches prélever?

  • Une vache n'ayant pas reçu d'antibiotiques dans les jours précédents
  • Dans le cadre d'un diagnostic individuel, une vache qui n'a eu que un ou deux traitement pour mammites Au delà, la bactéries est souvent présente au niveau de micro abcès dans le parenchyme mammaire qui empèchent la pénétration de l'antibiotique quel qu'il soit. Le traitement est alors voué à l'échec, même avec un antibiotique ciblé.
  • Dans le cas d'un diagnostic de troupeau, prélever 10 vaches, en mammite clinique ou bien ayant  es cellules mais sans modifications du lait ou de la mammelle.

Comment prélever?

  1. Nettoyer et désinfecter la mammelle et vos mains à l'alcool
  2. Utiliser un flacon stérile sans conservateur que vous trouverez à la clinique
  3. Eliminer les premiers jets
  4. Remplir le pot stérile sans y faire tomber de saletés, sans que le trayon ou autre chose ne touche l'intérieur du pot pour éviter toute contamination. Un prélèvment contaminé est un prélèvement non interprétable.
  5. Utiliser un pot par trayon.
  6. Fermer et identifier le tube avec le numéro de la vache et le trayon concerné. Nous l'acheminer le plus rapidement possible, le garder au frigo si vous ne pouvez nous le donner immédiatement.