Télécharger la fiche

Le comportement du chat : qu’est-ce qui est « normal » ?

Le chat est un animal souvent mystérieux, et sa réputation est rapidement faite : il est territorial, peu attaché à son maître, solitaire, indépendant, peu démonstratif…
Le but de cette fiche pratique est de permettre, à travers les interrogations les plus fréquentes des propriétaires, de faire la différence entre ce qui est « normal » et ce qui est « pathologique » dans le comportement du chat.

Est-ce normal si mon chat ne s’habitue pas à la vie en appartement ?

Normalement, sauf conditions particulières comme un chat élevé à la campagne brusquement enfermé en appartement ou un animal adopté en refuge, un chat peut s’habituer à la vie en appartement, à condition de respecter ses rythmes naturels :

  • Fournissez-lui des jouets adaptés et passez du temps à jouer avec lui,
  • Stimulez la quête de nourriture en prévoyant plusieurs lieux d’alimentation, en dissimulant la nourriture dans des jouets distributeurs ou des cachettes. Respectez bien les quantités distribuées pour ne pas le rendre obèse !
  • Utilisez la dimension verticale pour étendre son territoire : aménagez des plateformes d’observation (en haut des étagères et surtout près d’une fenêtre).
  • Organisez son espace : le chat organise son territoire en différentes zones (une zone pour manger, une pour ses besoins, une ou plusieurs pour la sieste et encore une autre pour le jeu). Ne placez donc pas son écuelle à côté de sa litière par exemple.

> Si vous devez vous absenter plus de deux jours, demandez à une personne de confiance de venir passer un peu de temps avec votre chat, il se sentira ainsi moins seul.

Est-ce normal si mon chat griffe le canapé ?

La « griffade », c’est-à-dire le fait de griffer un support inerte (comme le canapé, les pieds de la table, la tapisserie, le tapis…), est un phénomène normal dont le but est de laisser une empreinte visuelle et olfactive (grâce aux glandes sébacées que le chat possède entre les coussinets plantaires et qui sécrètent des phéromones). En agissant ainsi, le chat marque son territoire : il montre aux autres chats potentiels qu’il occupe le terrain. Et le fait que votre chat vive seul dans un appartement, sans aucune concurrence, ne modifie pas ce comportement inné !

Il est plus facile d’habituer un jeune chat à faire ses griffes sur un support approprié que de faire passer cette habitude chez un chat adulte. Dès son plus jeune âge, essayez de repérer les endroits que votre chaton affectionne et placez-y un grattoir attractif. Cela peut être une bûche, une planche de bois, un paillasson ou une chute de moquette sur une planche, un grattoir acheté dans le commerce… que vous laisserez à proximité de son écuelle, de son bac à litière ou de son lieu de couchage. Frottez-lui doucement les pattes dessus, et il comprendra très vite ce que vous attendez de lui. Eventuellement, attirez-le par quelques gouttes d’huile d’olive ou d'herbe à chat en spray (il en raffole !) sur le support.

Si votre chat a la chance d’avoir accès à un jardin, il est probable qu’il choisira de lui-même un tronc d’arbre pour faire ses griffes.

Le dégriffage des chats a longtemps été pratiqué en France. Cette intervention chirurgicale qui consiste à enlever la dernière phalange des doigts est désormais interdite dans notre pays. En revanche, vous pouvez demander à votre vétérinaire de vous montrer comment épointer les griffes de votre chat s’il ne les use pas assez (attention, chez certains chats, cela peut exacerber le phénomène de griffade !).

> Ne confondez pas les griffades et les griffures. Ces dernières sont l’utilisation de ses griffes comme un moyen de défense contre un ennemi (homme ou animal) : le chat se campe sur ses postérieurs et lance des coups de patte. Si vous êtes l’objet d’attaques agressives et répétées de la part de votre chat, cela n’est pas normal. Ne confondez pas non plus avec les étirements au cours desquelles le chat sort et étend ses griffes.

Est-ce normal si mon chat urine partout ?

Le « marquage urinaire » consiste à émettre de petites quantités d’urine en hauteur sur un support vertical, au cours d'une séquence comportementale caractéristique (queue dressée et frétillante). Il est plus fréquent chez les chats mâles entiers, qui s’approprient ainsi le territoire et indiquent en même temps leur disponibilité sexuelle.

La castration règle généralement le problème, mais environ 10 % des mâles et 5 % des femelles stérilisés continuent à faire du marquage urinaire. Il est bien sûr inutile de punir ce comportement, cela ne ferait qu’augmenter le stress de l’animal. Mieux vaut mettre en place, avec l’aide de votre vétérinaire, une thérapie comportementale associée ou non à un traitement médical. L’approche la plus simple repose sur l’utilisation de phéromones, mais il est également possible d’utiliser des anxiolytiques ou des antidépresseurs.

Pour nettoyer les taches d’urine, évitez d’employer des produits à base d’eau de Javel ; ils sont très attractifs pour les chats et auraient plutôt tendance à les inciter à recommencer au même endroit. Préférez les détergents ménagers, le vinaigre blanc ou un nettoyage à la vapeur.

> Le marquage urinaire doit être différencié de l’incontinence urinaire : le chat dans ce dernier cas ne peut pas se retenir et urine par flaque sur un support horizontal (par terre en général). L’origine de l’incontinence est souvent médicale (cystite ou calculs urinaires).

Est-ce normal si mon chat « parle » beaucoup ?

Les chats peuvent se montrer très démonstratifs. La race Siamois est réputée pour vocaliser énormément, avec une voix rauque assez caractéristique. D’autres chats asiatiques peuvent être assez extravertis : le Balinais, le bobtail Japonais, le Burmese, le Burmilla, l’Oriental à poil court, le Mandarin…

> Si votre chat habituellement silencieux se met soudain à vocaliser, cela peut traduire une douleur ou l’apparition des chaleurs chez les femelles. Certains chats âgés se mettent à miauler la nuit ; c’est souvent le signe d’une maladie (hypertension, insuffisance rénale, hyperthyroïdie, hypokaliémie…) ou d’un vieillissement cérébral.

Est-ce normal si mon chat dort 16 heures par jour ?

Un chat domestique passe près des 2/3 de son temps à dormir, soit environ 16 heures par jour. Il a probablement gardé cette habitude de ses ancêtres sauvages, qui économisaient leur énergie dans l’attente d’un nouveau repas plus ou moins hypothétique.

Malheureusement pour ses maîtres qui rentrent fatigués du travail, le chat dort beaucoup pendant la journée et est parfaitement réveillé le soir : ses périodes d’activité maximale se situent le soir à la tombée de la nuit et le matin à l’aube…

> Vous pouvez essayer de fatiguer votre chat pour qu’il vous laisse dormir : pendant la soirée, jouez avec lui et, en particulier, faites-le courir après une balle. N’oubliez pas de laisser quelques croquettes à sa disposition pour qu’il ne vous réclame pas à manger au beau milieu de la nuit !

Est-ce normal si mon chat ramène ses proies (vivantes) à la maison ?

Votre chat a bien remarqué vos faibles compétences de chasseur et il essaie de vous apprendre, comme sa mère l’a fait pour lui ! La prochaine fois qu’il ramène une proie (souris, oiseau, lézard, sauterelle…), même vivante, essayez de retenir vos hurlements et considérez plutôt qu’il tente d’assurer votre survie.

> Si le chat ne mange pas sa proie, attendez qu’il soit parti avant de l’enlever. Si votre chat mange ses proies, il augmente le risque de contamination parasitaire, pensez à adapter son vermifuge (demandez conseil à votre vétérinaire).

Est-ce normal si mon chat se frotte la tête contre moi ou un objet ?

En se frottant sur les objets (coin de meuble ou de mur par exemple) ou contre nous, les chats déposent les sécrétions de leurs glandes sébacées (situées sur leurs lèvres et leurs joues). Ce type de marquage est complètement inodore pour l’homme.

L’odeur qu’ils déposent est une sorte d’identité olfactive du chat, que ses congénères reconnaissent. Cela lui permet de marquer son territoire.

> Le marquage facial est apaisant pour le chat et se substitue aux autres types de marquages (urinaire et griffade) si le chat est bien dans son territoire : plus il se sent bien et plus il se frotte !

Est-ce normal si mon chat n’accepte pas un nouveau chaton ?

Les chats sont des animaux territoriaux, qui n’acceptent pas facilement les changements dans leur environnement, et en particulier l’arrivée d’un nouveau chat. La rivalité entre deux mâles ou entre deux chats avec une grande différence d’âge est encore plus importante. Si vous savez que vous voulez plusieurs chats, adoptez d’emblée deux animaux d’une même fratrie, cela facilitera les choses…

> Isoler le nouvel arrivant afin d’éviter un affrontement direct est la première chose à faire. Vous mettrez ensuite progressivement les deux chats en contact. Votre vétérinaire pourra vous conseiller l’emploi des phéromones pour apaiser la situation. Soyez patient, réussir à établir une cohabitation pacifique peut être long, et n’hésitez pas à faire appel à un comportementaliste si la situation dégénère.

Est-ce normal si mon chat piétine et malaxe ?

Lorsque votre chat monte sur vos genoux et « piétine » vos cuisses ou votre ventre avec ses pattes avant, il reproduit un geste qu’il faisait quand il était chaton : il pétrissait les mamelles de sa mère pendant la tétée pour faire monter le lait… Il peut faire la même chose sur un coussin.

> Ce comportement n’a rien d’agressif, mais n’est pas forcément agréable à supporter. Faites comprendre (avec délicatesse) à votre chat que vous n’êtes pas sa mère !

Certains comportements indésirables (les griffades, le marquage urinaire…) sont exacerbés si plusieurs chats vivent dans le même espace, surtout s’il existe des problèmes de cohabitation, ou en cas de modification environnementale. Un déménagement, des travaux d’aménagement, un changement de mobilier ou de nettoyant ménager, l’introduction d’un nouvel arrivant dans la maisonnée (chat, bébé…) ou au contraire un décès ou une séparation peuvent déclencher un comportement indésirable.

Coordonnées

  • Allée de la Croix Verte 27110 LE NEUBOURG
    Allée de la Croix Verte
    27110 LE NEUBOURG
  • Tél : 02.32.35.00.56

Actualités

Toutes les actualités

Petites annonces

Vidéos

Animaux qui font du trempoline
Toutes les vidéos