Coordonnées

  • 89 RUE PERRONET 92200 NEUILLY SUR SEINE
    89 RUE PERRONET
    92200 NEUILLY SUR SEINE
  • Tél : 01 46 39 06 65

Actualités

Toutes les actualités

Petites annonces

Vidéos

Canopia-Vet- Importance du territoire chez le chat
Toutes les vidéos
Télécharger la fiche

La puberté du chien

Le chien est un animal social, et son intégration au groupe est capitale pour son bien être “mental”. Toutefois sa croissance, globalement rapide, dépend de sa race.

Ainsi cette période “pubertaire”, qui correspond approximativement à l'adolescence humaine, a lieu vers l'âge de 5-6 mois chez les chiens de petite format, avec une période pubertaire courte ; chez les chiens de race géante, la croissance est plus tardive, alors que la maturation hormonale est à peine retardée, et la période pubertaire dure de 6-7 mois à 15 mois d'âge.

A cette période, ses défenses immunitaires deviennent pleinement efficaces et les vaccins le protègent bien, même les vaccins les plus complexes comme ceux contre les maladies transmises par les tiques.

Pendant cette période pubertaire, le chien achève sa croissance, toutes ses dents de lait finissent de tomber, et sa dentition adulte est achevée. Si des dents de lait persistent, il conviendra de les extraire afin d'éviter qu'une éventuelle fracture de ces dents fragiles ne s'infecte et que l'infection se propage aux dents définitives.

La chienne aura ses premières chaleurs : si elle doit être stérilisée, il est conseillé de l'opérer rapidement pour bien réduire les risques de tumeur mammaire par la suite.

Si les testicules du mâle ne sont pas en place dans les bourses, il conviendra de les enlever ou de surveiller l'apparition d'une tumeur du testicule non descendu.

Même si le chien achève sa croissance, il n'a pas encore sa taille définitive, et ses articulations sont encore fragiles alors que le chien reste peu musclé.

Il est important de limiter les chocs articulaires (sauts, pentes raides ou glissantes...), surtout si le chien boite par moment, s'il s'assoit mal, s'il se relève ou se couche en 2 temps : la dysplasie du coude ou des hanches est fréquente chez les grandes races, mais peut exister chez tous les animaux. Un dépistage radiologique permet de contrôler cette lésion congénitale invalidante.

La croissance du chien touche à sa fin, et les besoins alimentaires se modifient : le jeune chien n'a plus besoin d'autant de calcium et d'énergie qu'un chiot, et une transition progressive vers une ration plus adaptée permet de limiter le surpoids et les douleurs articulaires.

Pour le chien, la période pubertaire est surtout le passage à l'âge adulte, et donc la sortie du groupe des chiots pour intégrer la meute des adultes.

Cette vie sociale est indispensable au chien, qui recompose artificiellement une “meute” avec les autres animaux de la maison et avec les membres de la famille. Il quitte alors sa mère (ou sa “mère adoptive” humaine) qui le protégeait et le rassurait quand il était chiot, tout en commençant son éducation.

Au sein de cette “meute” règne une hiérarchie nécessaire au chien, et plus les humains seront gradés par rapport au chien, mieux se déroulera la vie sociale de la famille et du chien.

Au moment de la puberté, le chien doit être complètement maître de lui, sans mordiller ni faire ses besoins à l'intérieur. Il doit être ouvert à toute situation, sans crainte si agressivité, et doit respecter tous ses maîtres et leur obéir, sans pour autant toujours venir chercher des caresses ou un compagnon de jeu.

Comme chez l'homme, la période pubertaire du chien est un moment charnière entre l'insouciance du chiot et l'intégration du chien au groupe des adultes, avec des règles strictes de communication au sein de la meute mixte humains-chiens ; dans le même temps la croissance du chien s'achève, et son système hormonal et immunitaire devient complètement efficace. Si tout n'est pas parfait, il faut vite agir quand le chien accepte encore facilement de nouvelles règles ou tant que ses organes ne sont encore pas abîmés ou modifiés.