Coordonnées

  • 8 RUE DU GENERAL LECLERC 92270 BOIS COLOMBES
    8 RUE DU GENERAL LECLERC
    92270 BOIS COLOMBES
  • Tél : 0142425155

Actualités

Toutes les actualités

Petites annonces

Vidéos

Rottweiler Is Best Friends With His Hamster
Toutes les vidéos
Télécharger la fiche

Entretien des tortues terrestres en captivité

Quelques conseils pour optimiser les conditions de vie de votre tortue.

Reconnaître le sexe et l’espèce

Les mâles des tortues terrestres sont facilement identifiables (à partir d’un certain âge) par leur plastron concave  alors que celui-ci est droit chez les femelles, et leur queue plus grande (distance cloaque/écaille supra-caudale grande) ; le pénis peut être extériorisé.

Pour différencier une tortue Grecque d’une tortue d’Hermann, voici quelques critères :

Critères T.Hermann T.Grecque
Ecaille supra-caudale Divisée en 2 Unique
Eperon corné Sur la queue Sur les cuisses

Habitat

  • En intérieur : Mise en place d’un terrarium.

Pour vos tortues, il faut un point chaud (25°C) créé à l’aide d’une lampe chauffante ou d’un câble chauffant et un point froid (22°C).

La litière utilisée peut être soit lisse si la tortue est petite (journal, moquette synthétique), soit du copeau de hêtres, de la litière végétale.

Une tortue a besoin des rayons UV du soleil pour se développer et fixer le calcium (pour sa carapace par exemple), on peut les apporter sous forme de néon UV.B qu’il faut penser à changer tous les 6 mois (et non tous les ans). A savoir que les UV sont filtrés par le verre.

Il est bon pour une tortue de pouvoir prendre des bains, mais à défaut d’un point d’eau où elle puisse se baigner, vous pouvez vous-même la tremper dans l’eau tiède (24°C) au moins une fois/semaine pendant 15 min.

  • En extérieur : Vous devez veiller à ce qu’il y ait dans l’enclos un coin ensoleillé et un coin abrité où la tortue puisse se réfugier.

Pensez que la tortue est une proie facile pour les chiens, rats et attention aux voitures et tondeuses à gazon !

Alimentation

Une tortue terrestre est herbivore, elle se nourrit essentiellement de salades variées : feuille de chêne, batavia, mâche, pissenlit… (Pas de laitue !) On peut apporter des tomates, endives (intéressante par son apport en calcium) et divers fruits.

Une supplémentation en calcium (indispensable pour les jeunes individus) est intéressante (en poudre ou en solution buvable) ainsi qu’une supplémentation en vitamines à la sortie de l’hibernation.

Précaution pour l’hibernation

Une tortue hiberne d’elle-même en extérieur, lorsque la température diminue (fin octobre à mars). Vous pouvez choisir de la mettre dans une caisse protégée (avec de la paille ou des feuilles mortes) avec 30cm de substrat à l’extérieur ou la placer dans une pièce froide (type garage ou cave) afin que la tortue ne soit pas soumise à des températures inférieures à 4°C (mais la température ne doit pas dépasser 10°C).

Lorsqu’une tortue vit en terrarium, c’est à vous de noter à quel moment votre tortue est moins active et à ce moment vous devrez lui fournir les conditions d’hibernation : diminution de la température du terrarium et placement dans une pièce fraîche.

Vous aurez à surveiller que la tortue hiberne correctement (elle ne doit pas perdre plus de 10% de son poids) et son réveil. Evitez de faire hiberner les tortues dans leur première année de vie et si elles ne sont pas en bonne santé.

Il est conseillé de les vermifuger avant et après hibernation pour éviter qu’elles ne soient trop parasitées. Pour la vermifugation renseignez vous auprès de votre vétérinaire.